Historique du massage

Historique du massage classique



Depuis toujours, l'homme a utilisé ses mains pour soigner, pour ôter, pour guérir, pour assister ou calmer les différents maux du corps. Il est donc normal d'avoir peu de traces de techniques spécifiques au massage.


Il y a de toute évidence certains personnages qui ont marqué l'histoire de la médecine, par leurs connaissances, leurs passions ou leurs curiosités, ils ont pu nous apporter des bases et des principes fondamentaux, qui de nos jours sont toujours valables et surtout restent pratiqués.

Nous pensons que le mot« massage» a ses origines dans la langue Arabe« Mass» ou

« Mash », qui signifie« appliquer une légère pression» et« frotter».


La bible et le koran mentionnent l'usage d'huiles aromatiques pour frictionner le corps et en Chine il y a des écrits mentionnant les médecins masseurs à côté des médecins herboristes et des médecins acupuncteurs. Ces écrits datent de 3000 ans av-JC.


L'ayur-veda, dans des textes datant de 1800 ans av-JC inclut le massage dans les conseils de bonne hygiène de vie. Les Egyptiens et les Perses utilisaient également le massage comme technique thérapeutique. Les Grecs l'utilisaient en gymnastique et en athlétisme. Par la suite, Hippocrate, considéré comme le plus grand médecin de l'antiquité, décrit dans son« Traité sur les articulations » des manœuvres de réductions articulaires  :« L'art de la thérapeutique manuelle est ancien. Je tiens en haute estime ceux qui, génération après génération, me succéderaient et dont tous les travaux contribueront au développement de l'art naturel de guérir. »


On peut aussi citer une autre figure de l'histoire de la médecine, Galien Claude qui stipulait que toute lésion d'un organe entraîne une altération de son fonctionnement, donc qu'une structure normale est le support d'un fonctionnement normal. Par la suite, tout au long du Moyen Âge et jusqu'au xve siècle, aucune des sciences ayant un rapport avec la médecine n'a fait de réels progrès.


La remise en place des os a été perpétuée par des guérisseurs, des rebouteux, qui n'avaient pas une grande connaissance anatomique mais qui avaient sûrement du feeling.

La Renaissance est une époque qui a permis de dynamiser l'essor pour les techniques manuelles.

Hippocrate ( 460-370 av. J.-C.)

Historique du massage classique.jpg